|
Anecdotes » Économie & Industrie, Société

Le père Noël n’est pas né de l’imagination publicitaire de Coca-Cola

Vue 52 041 fois 3 commentaires

Contrairement à une légende urbaine, l’image du vieillard rondouillet vêtu de rouge et blanc existait bien avant que Coca-Cola ne l’utilise !


Une légende urbaine veut que Coca-Cola et sa propagande publicitaire soient à l’origine, depuis les années 1930, de la représentation du père Noël : un vieillard barbu sympathique, rondouillet et vêtu d’un costume rouge à fourrure blanche.

Une publicité de Coca-Cola avec le père Noël en 1931

En fait, Santa Claus, nom américain du père Noël, est lui-même inspiré du saint Nicolas européen. Un personnage dont la barbe est un attribut depuis bien longtemps. C’est l’illustrateur de presse new-yorkais Thomas Nast qui, dans les années 1860, semble avoir posé les bases de la représentation actuelle du père Noël : barbu, rond, jovial, vêtu de rouge et de fourrures…

Une gravure du père Noël par Thomas Nast en 1881

Un dessin de Santa Claus par Thomas Nast (1866)

Cette image rassurante et confortable sera bien vite réappropriée par de nombreux publicitaires américains pour mettre en scène le père Noël et leurs produits, dès le tout début du XXème siècle. Victor, Colgate, Coleman, Michelin, Texaco et bien d’autres s’y sont essayé avant Coca-Cola :

Pour pour les gramophones Victor utilisant le père Noël (1908)Pub américaine pour Michelin utilisant le père Noël (1919)

Ce n’est visiblement qu’à partir de 1930 que les publicitaires du fabricant de soda auront la judicieuse idée d’insister sur la couleur rouge commune à Coca-Cola et au père Noël : le dessinateur Haddon Sundblom représenta ce dernier en train de boire la célèbre boisson ! L’hégémonie publicitaire de la boisson gazeuse fera le reste pour imposer dans le monde l’image d’un père Noël prétendument aux couleurs de Coca-Cola.

Le site américain de Coca-Cola propose à télécharger de nombreuses affiches publicitaires d’époque figurant le père Noël.

Sources et illustrations : Coca-Cola (en anglais) ; Especial de Natal Coca-Cola (en portugais)


|
FacebookTwitterWikioGoogleNetvibesMSN LiveMyspaceTechnoratiDel.icio.usDiggStumbleNewsvineRedditYahoo myWebBookmarks.fr

3 commentaires »

  • Besoin de féérie « Federico sabe leer a dit :

    […] Parce que la fin d’année chez les lapins, c’est comme chez les humains d’occident qui bénéficient d’un PIB intéressant : ça scintille dans les terriers, on se raconte des histoires super chouettes, on mange trop bien, on chante des chansons qui donnent des frissons et on reçoit des cadeaux. Enfin, c’est valable si on compare avec la société humaine des années 1920. Parce que maintenant, pour la conserver la féérie des fêtes de fin d’année, en particulier de Noël, il faut s’accrocher. Noël est devenu une telle course à la vente et est tellement exploité par le marketing, qu’on se demande si ce ne sont pas les publicistes qui l’ont inventé pour nous vendre des guirlandes et du chocolat. Peut-être même qu’ils ont inventé le petit Jésus pour vendre des crèches et des croisades ! Une légende veut d’ailleurs que Coca Cola soit l’inventeur du Père Noël que nous connaissons, on n’est pas loin de la vérité, mais cela reste un mythe. […]

  • Vive Noël ! » Garr a dit :

    […] | Ecrire au Père Noël | Les contes de Noël | La magie de Noël | Les origines de Noël | Le Père Noël n’est pas né de l’imagination publicitaire de Coca Cola | Traditions culinaires de Noël | Les Français attachés à Noël | Noël en chiffres | Père […]