L’histoire de deux frères siamois nés au Siam au XIXème siècle.

Les frères siamois Chang et Eng BunkerLe terme de siamois désigne des jumeaux dits « fusionnés » c’est à dire reliés entre eux par une partie du corps. On doit cette appellation courante (mais non scientifique) à deux jumeaux nés fusionnés, originaires du Siam, l’ancien nom de la Thaïlande dont les habitants étaient nommés les Siamois.

Chang et Eng sont nés en 1811 au Siam : ils étaient reliés au niveau du foie et du sternum. Repérés par un tourneur britannique, les jumeaux devinrent les vedettes de spectacles de curiosité, avant de prendre eux-mêmes leur carrière en main, puis de s’installer aux États-Unis en Caroline du Nord. C’est à ce moment qu’ils prirent le nom de « Bunker ». Ils décédèrent en 1874 à quelques heures d’intervalle.

Le cas de jumeaux fusionnés apparaît lorsque la séparation de deux embryons jumeaux n’a pas lieu assez rapidement et demeure incomplète. Il s’agit d’une anomalie rare, encore plus chez les garçons : les siamois seraient en fait essentiellement des siamoises, à 90 %.

Sources : National Geographic Magazine ; Wikipédia
Illustration : les frères siamois Chang et Eng Bunker

Plus d'anecdotes et de contenus :

2 réflexions sur “Pourquoi appelle-t-on « siamois » les jumeaux fusionnés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.