Cette commune proche de Paris est née en 1883 de sa séparation de la commune de Vanves.

Créée en 1883, Malakoff fait partie des plus récentes communes du département des Hauts-de-Seine. Ce qui explique en partie son nom pas très francilien.

À proximité de Paris, le quartier qui constituera la commune de Malakoff en 1883 est né des opérations immobilières d’un promoteur parisien, Alexandre Chauvelot. Rôtisseur à Paris rue Dauphine, il amasse un joli pécule qu’il utilise pour acheter des terrains à bas prix afin de les revendre à des ouvriers. D’abord à Paris, où se constituera le quartier de Plaisance, puis à Vanves où Chauvelot fait naître le lotissement de la Nouvelle Californie, sur les terrains d’anciennes carrières.

Gravure représentant la reproduction de la tour Malakoff à VanvesÀ la fin des années 1850, pour célébrer les victoires de la Guerre de Crimée, Chauvelot crée un parc au cœur du lotissement, reconstituant les lieux des batailles de Crimée. Il y fait dresser une reconstitution de la tour Malakoff de Sébastopol.
En 1850, afin de protéger la forteresse de Sébastopol en Crimée (Ukraine), le tsar de Russie avait fait ériger une tour défensive d’une dizaine de mètres, qui avait pris le nom de tour Malakhov, du nom de Vladimir Malakhov, un capitaine dont le souvenir était attaché au lieu.
La tour Malakoff du parc d’Alexandre Chauvelot donnera bientôt son nom au quartier.

Lors de la guerre franco-prussienne de 1870, décision est prise par les autorités de détruire la reconstitution de la tour, utilisée comme point de mire par les canons prussiens qui bombardent Paris et ses abords. Une plaque rappelle aujourd’hui son emplacement (15 rue de la Tour).

La commune de Malakoff est officiellement née le 8 novembre 1883, de sa séparation de la commune de Vanves. Le quartier qui fit sécession garda son nom de Malakoff.

Sources : ville de Malakoff
Illustration : gravure représentant la reproduction de la tour Malakoff (ville de Malakoff)

Plus d'anecdotes et de contenus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.