Personnage fictif issu de la tradition hébraïque, le golem est un être constitué d’argile.

Dans la tradition juive, le Golem est un être à forme humaine constitué d’argile, amené à la vie par la personne l’ayant façonné. On retrouve la racine du mot golem dans plusieurs écrits religieux hébraïques pour désigner un être inachevé. Et si on peut donner la vie à un golem, il est tout aussi possible de la lui reprendre.

La légende de golem la plus connue est certainement celle de Yeouda Loew ben Bezalel, rabbin de Prague au XVIème siècle, qui aurait créé un être d’argile, afin de défendre le ghetto juif de Prague contre les persécutions.

Gravure représentant le rabbin Loew et son golem (XIXè siècle)

Pour lui donner vie, le rabbin introduisit un parchemin portant le nom de Dieu dans la bouche du géant, et inscrivit les lettres אמת (emet : « vérité » en hébreu) sur le front du golem.

Pour tuer le golem, il suffisait d’effacer la lettre aleph (א) : emet devenait met (מת) qui signifie « mort » en hébreu ! Encore fallait-il pouvoir atteindre le front du géant d’argile !

Illustration : gravure du XIXème siècle représentant le rabbin Loew et son golem (via). Sur le front du monstre d’argile, on peut lire גלם qui signifie golem.

Plus d'anecdotes et de contenus :

3 réflexions sur “Comment tuer un golem

  1. ce sujet n’apparaît pas du tout dans la bible, ce sont des écraits beaucoup plus tardifs qui mentionnent les golem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.