|
Anecdotes » Histoire-Géo

George Gallup, père des sondages modernes

Vue 33 625 fois 2 commentaires

Mieux vaut bien sonder 5000 individus que mal choisir 2 millions de personnes.


George Gallup en couverture de Time MagazineL’American Institute of Public Opinion, fondé par George Gallup, fut le premier institut de sondage à utiliser une méthode scientifique dans le domaine politique.

En 1936, lors de l’élection présidentielle américaine, le magazine Literary Digest envoya dix millions de coupons et obtint deux millions de réponses, prédisant ainsi l’élection du candidat républicain. La technique employée par le magazine était la même depuis 1916.

Pourtant les données démographiques avaient évoluées. Le magazine sonda ses lecteurs et se servit également des listes de propriétaires de voitures et d’abonnés au téléphone. Aussi grand était-il, l’échantillon n’était absolument pas représentatif de la population américaine. Parmi ces sondés plus aisés que la moyenne, les républicains étaient sur-représentés.

À l’inverse, l’institut de Gallup se basa sur un échantillon représentatif de la population américaine, limité à 5000 sondés. Et prédit avec succès l’élection de Franklin D. Roosevelt au poste de président des États-Unis.

Gallup se paya même le luxe de prédire les résultats du Literary Digest avec un échantillon bien moindre que celui utilisé par le magazine, mais répondant aux mêmes critères socio-démographiques.

Illustration : George Gallup en couverture de Time Magazine (1948)


|
FacebookTwitterWikioGoogleNetvibesMSN LiveMyspaceTechnoratiDel.icio.usDiggStumbleNewsvineRedditYahoo myWebBookmarks.fr

2 commentaires »