Ce royaume de l’Himalaya n’avait auparavant pas accès au petit-écran.

Facebooktwitterlinkedinmail

Enclavé entre l’Inde et le Tibet (Chine), le Bhoutan (qui ne s’écrit pas Bouthan) est un royaume niché dans l’Himalaya et encore très fermé : les touristes étrangers n’y ont ainsi accès que depuis 1974 et avec des conditions très strictes, afin d’éviter le tourisme de masse.

C’est en 1999 que le gouvernement du Bhoutan autorise l’arrivée de la télévision dans le royaume himalayen.

Logo de la BBS qui gère la TV du Bhoutan

Une chaîne publique nationale est ainsi lancée : BBS TV, opérée par le BBS (Bhutan Broadcasting Service). Cette chaîne de télé n’émet que quelques heures par jour, principalement en dzongkha, la langue du Bhoutan.

En parallèle, les Bhoutanais ont eu accès aux TV étrangères : 85 chaînes au départ mais la censure n’en laissa qu’une trentaine1.

La BBS opérait déjà depuis 1986 la radio nationale.

  1. Libération : La télé jusqu’au Bhoutan []
⇩ Contenu sponsorisé ⇩

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.