Charles II d’Angleterre n’avait pas payé la confection d’uniformes militaires en 1651 !

Le Prince Charles vous fait coucouIl aura fallu 357 ans pour que la famille royale britannique règle une dette à la Clothiers Company de Worcester, une vieille entreprise de confection du Royaume-Uni.

C’est le Prince Charles qui a finalement payé les 453,15 livres sterling en juin 2008, en paiement d’une commande datant 1651 pour des milliers d’uniformes militaires !

La dette était en fait celle de Charles II d’Angleterre, qui combattait alors l’armée de Cromwell. Exilé en France en 1651, il n’avait pas pu payer les fabricants, mais ne l’avait pas non plus fait à son retour en Angleterre en 1660, lorsqu’il devint roi.

Le Prince Charles, s’il accepta finalement de régler cette petite somme (un peu plus de 550 euros), ne se hasarda néanmoins pas d’y adjoindre les intérêts.
À en croire l’Institute for the Measurement of Worth, la dette aurait atteint 47 500 livres en 2007 (un peu plus de 56 000 euros) en comptant les intérêts. Ce qui, malgré tout, aurait été peu cher payé pour des milliers d’uniformes !

Source : BBC News
Photographie : AP

Plus d'anecdotes et de contenus :

3 réflexions sur “Une dette de 357 ans pour la famille royale britannique

  1. La question est de savoir si la brasserie Georges osera envoyer des huissiers aux ayant-droits de Lamartine !

  2. Bonjour, il est en effet difficile de ne plus boire sur un coup de tête mais on y arrive si a la volonté d’abandonner et mieux on sera en parfaite santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.