|
Anecdotes » Histoire-Géo

Il ne reste qu’une seule des 7 merveilles du monde : la Pyramide de Kheops

Vue 72 817 fois 7 commentaires

La liste des sept merveilles a été établie durant l’Antiquité par des auteurs grecs.


La Pyramide de Kheops1, située à Gizeh en Égypte, est la seule des Sept merveilles du monde qui soit encore visible. Les six autres ont été détruites par des incendies ou des tremblements de terre. Vieille de 4500 ans, la pyramide était pourtant la plus ancienne des merveilles.

La pyramide de Kheops à Gizeh en Égypte

La liste des sept merveilles du monde est issue de la tradition antique grecque : situés autour du bassin méditerranéen, ces monuments étaient considérés comme parfaits par les Grecs et les Romains de l’Antiquité.

Les sept merveilles du monde (avec leur localisation actuelle avérée ou supposée) :

  • Pyramide de Khéops (Égypte)
  • Jardins suspendus de Babylone (Irak)
  • Statue chryséléphantine2 de Zeus olympien (Grèce)
  • Temple d’Artémis (Turquie)
  • Mausolée d’Halicarnasse (Turquie)
  • Colosse de Rhodes (Grèce)
  • Phare d’Alexandrie (Égypte)

On ne sait pas vraiment qui a établi cette liste, qui a d’ailleurs connu plusieurs évolutions, même si plusieurs noms ont été avancés. Une chose est sûre, la liste des merveilles a été définitivement fixée après le début du IIIè siècle avant J.-C., époque de la construction de la merveille la plus récente : le Phare d’Alexandrie.

Il n’existe pas de preuve archéologique ou historiographique formelle de l’existence de tous ces monuments. Ainsi, les Jardins suspendus de Babylone divisent les historiens, que certains situent plutôt à Ninive, une autre cité mésopotamienne.

De récentes fouilles à Alexandrie ont par contre permis de remonter à la surface des éléments de ce qui pourrait être le phare, détruit au cours du XIVè siècle à cause d’un séisme.

Illustration : la pyramide de Kheops (Wikipédia – licence GNU)
  1. Aussi appelée Grande pyramide de Gizeh. []
  2. Plaquée d’or et d’ivoire. []


|
FacebookTwitterWikioGoogleNetvibesMSN LiveMyspaceTechnoratiDel.icio.usDiggStumbleNewsvineRedditYahoo myWebBookmarks.fr

7 commentaires »

  • Mah a dit :

    Beun, il ne nous reste plus qu’à préserver cette seule et unique richesse, non!

  • Juan a dit :

    Bonjour,
    est classé en position 1 ici

    http://sondage.winspiral.net/wonders.php

    bonne continuation
    Juan

  • Anonime a dit :

    Pourquoi le préserver?
    Détruire ce tas de pierre permettrai de tourner la page et considérer d’autres monuments plus récents et entiers comme des merveilles.

  • Max a dit :

    « Pourquoi le préserver?
    Détruire ce tas de pierre permettrai de tourner la page et considérer d’autres monuments plus récents et entiers comme des merveilles. »

    Tes serieu ? Detruire ce patrimoine culturelle, si vieu ?
    Alala on vois de ces trucs de nos jours,

  • Daniel PIGNARD a dit :

    Il n’y avait pas eu besoin de monter les blocs sur les Pyramides parce que ceux-ci ont été coulés sur place comme l’a prouvé Joseph Davidovits dans « Ils ont bâti les Pyramides »
    http://www.davidovits.info/30/ils-ont-bati-les-pyramides-la-nouvelle-histoire-des-pyramides
    Les 3 principales preuves :
    – Les coquillages sont dans tous les sens tandis que sur les pierres de la carrière, ils sont tous à plat.
    – L’usure des blocs commence toujours par le dessus parce que le mortier est moins tassé au-dessus.
    – La jointure suit les lignes courbes du sol sous les pierres du bas ce qui est impossible à tailler ainsi.
    Le but de la construction des pyramides était d’abord pour ralentir l’ensablement de l’autre côté vers le Nil.

  • marinette a dit :

    Je ne compren rien au fai con garde de vieux truc

  • Ylanylan a dit :

    Cela s’appelle de l’ignorance, si l’on ne sait pas d’où l’on vient, on ne peut pas savoir où aller.